Gilles Jacob raconte son Festival de Cannes dans un Dictionnaire Amoureux

« Il y a les films, les événements, le palmarès et il y a l’air du temps.

Les stars que j’ai aimées et dont je tire le portrait- personnel, artistique, réel, rêvé.

Il y a les Jurys, les discussions, les rires. Les pleurs aussi.

Il y a la Palme d’or.

Il y a les fêtes les surprises, les polémiques, les excentricités.

Il y a les festivaliers, tout ce monde du cinéma que le public envie et auquel chacun voudrait appartenir.. »

 

Ainsi s’exprime ce formidable cinéphile, journaliste critique de cinéma, entré en 1976 au Festival de Cannes dont il a été le délégué général puis le Président pendant près de 40 ans. Souvenirs, anecdotes, montées des marches, coulisses, business.. galeries de portraits de A, comme Isabelle Adjani, D comme Depardieu, H comme Isabelle Huppert qu’il vénère .. et plein d’autres jusqu’à Weinstein, dont il avoue que quelque chose dans son physique et ses manières l’ont toujours dégoûté et avec lequel ses relations professionnelles étaient exécrables.

Gilles Jacob @B.Klein

Dans son Dictionnaire amoureux du Festival de Cannes publié chez Plon, Gilles Jacob, aujourd’hui Président d’honneur du Festival, nous livre en 800 pages, des secrets de ce grand rendez-vous cannois adulé des stars du 7 ème art et de nous tous.

Dictionnaire amoureux du Festival de Cannes, Gilles Jacob, Plon, 25,50 euros.

Autre livre « Must have » pour les cinéphiles, « le Nouveau Guide des Films » le tome 5, de Jean Tulard paru chez Robert Laffont. Ce professeur émérite à la Sorbonne d’histoire de la Révolution et de l’Empire, a été critique cinématographique, membre du conseil d’administration de la Cinémathèque, présentateur de films sur la chaîne Histoire et également auteur d’un « Dictionnaire amoureux du cinéma ».

Plus de 800 films nouveaux sont offerts au cinéphile pendant une seule année. En 2010, 599 films sont sortis dans les salles, 609 en 2011, 638 en 2012, 677 en 2013, 679 en 2014 et plus de 600 en 2015, autant en 2016 et en 2017. À quoi il faut ajouter les films commercialisés directement en DVD ou en Blue Ray sans avoir été distribués en salle, ainsi que quelques rares films proposés uniquement à la demande.

Le cinéphile pressé ou le simple curieux trouveront dans ce guide où Jean Tulard met en avant cette fois-ci les films de 2010 à 2017, non pas l’intégralité de cette production, mais un répertoire des 2 000 œuvres qui ont compté durant cette période : des James Bond successifs à Camille Claudel et au Loup de Wall Street… Une large part est également faite aux films anciens sortis à la télévision ou en DVD chez Bach, Montparnasse ou Sidonis et absents des éditions précédentes. La plupart étaient inédits ou oubliés et ont été découverts ou redécouverts durant ces cinq dernières années.

On trouvera à la fin de ce livre un index général recensant tous les titres analysés dans les cinq volumes, soit plusieurs milliers de films, tout ce qui a compté, du point de vue occidental, dans l’histoire du cinéma.

Fidèle au rôle d’aide-mémoire qui lui est assigné depuis l’origine, ce guide est conçu selon la même présentation : titres originaux de chaque œuvre, générique, résumé du scénario, jugement critique.

Une bible !

Le Nouveau Guide des Films-T5 de Jean Tulard, Robert laffont, collection Bouquins, 928 pages, 30 euros.

 

 

More from Frédérique de Granvilliers

Chanel rachète la Villa Pausa, imaginée par Mademoiselle Chanel

Le 30 septembre 1928, Mademoiselle Chanel achetait le terrain sur lequel elle...
Read More