Cyril Lancelin expose pour La Prairie, « 219 Spheres » au Village Royal

Cette œuvre poétique mérite le détour. La dernière installation de l’architecte/artiste français interpelle par sa pureté, son originalité et donne des envies .. de jouer avec l’espace, de voir s’y refléter son image, la lumière, de la photographier dans tous les sens, et tout simplement de l’admirer et de se l’approprier.

Réalisée pour la célèbre Maison suisse de cosmétiques de luxe, Cyril Lancelin a pensé ces vingt-six colonnes de sphères en acier doré, « comme une exploration artistique immersive de L’Emergence de la Vie, inspirée par le nouveau sérum Skin Caviar Concentré Liftant de la Prairie » .

Initialement l’œuvre d’art devait être présentée à la FIAC au Grand Palais mais suite à l’annulation de ce rendez-vous mondial de l’Art Contemporain, en raison du Covid-19, vous pourrez l’admirer au cœur de Paris, au Village Royal, entre la Place de la Concorde et la Madeleine, jusqu’au 4 novembre 2020.

Alliant micro et macro, l’œuvre de Cyril Lancelin ( en photo ci-dessous) ressemble à des sculptures structurelles. À l’aide d’un vocabulaire plastique reposant sur la géométrie primitive, il crée des volumes qui s’immiscent dans l’espace.

Selon lui, « La sphère représente la pureté. Lors de sa répétition, elle conserve la même orientation. Sa surface capte la lumière de manière identique, quelle que soit sa position. Cette forme retranscrit pour moi une communion entre la nature et la technologie. ».

Entre poésie mathématique et formule moléculaire du beau, ces sphères semblent s’échapper du sol dans un élan ascensionnel et défient la gravité en filant vers le ciel. Cette émergence fait écho au principe même de la création, une allégorie qui célèbre la vie.

On vous invite à rentrer dans l’installation et en faire l’expérience cinétique. Dans les reflets des piliers miroitants, le spectateur est démultiplié, central, sans pour autant avoir le rôle principal. Son image rebondit à l’infini – de colonnes en colonnes, de sphères en sphères – créant une mise en abîme questionnant le point de vue. Avec ses structures suspendues dans l’espace, entre réalité et fiction, vide et plein, éphémère et permanent, Cyril Lancelin questionne l’équilibre des choses et les mouvements qui régissent toutes formes de vie.

En puisant son inspiration dans les codes des mouvements esthétiques contemporains, La Prairie cherche à transporter celles et ceux qui pénètrent dans son univers vers un lieu où le temps suspend son vol, où la beauté transcende les époques.

Depuis plusieurs années, la Prairie collabore avec une vaste palette d’artistes issus d’un large éventail disciplinaire et géographique. À chaque commande artistique, l’artiste apporte sa perspective pour enrichir la Maison de son propre vocabulaire, emmenant La Prairie vers de nouveaux sommets dans l’expression artistique de la notion du temps.

« Chaque artiste avec lequel nous collaborons apporte son interprétation créative de ce qui peut être considéré comme les différents chapitres d’une même histoire. Tous, comme notre narrateur, offrent un point de vue original sur le savoir-faire et l’expertise de La Prairie, se concentrant sur les valeurs qui trouvent un écho avec leurs propres recherches : le temps, la beauté et la science. De cette multitude de pratiques, de sensibilités et d’histoires émerge un point commun : celui du temps. Un temps que nous suspendons. Un temps que nous explorons. Un temps que nous offrons aux futures générations », explique Greg Prodromides, Directeur Général du Marketing de La Prairie.

À travers une répétition temporelle, Cyril Lancelin a cherché à capturer un moment de beauté. En réitérant et en alignant les sphères, motif fondamental de 219 Spheres, l’artiste duplique sa façon de mesurer l’espace et le temps. À l’instar du caractère abstrait d’un sablier, le moment est figé dans les reflets dorés des sphères, métaphores créatives des perles de caviar dorées de la collection emblématique de la Maison. Pour La Prairie et l’artiste, innovation et science sont mises au service de l’élégance.

L’œuvre «  219 Spheres » de Cyril Lancelin est exposée jusqu’au 4 novembre prochain au Village Royal, 25 rue Royale, 75008 Paris. 

www.laprairie.com/fr

More from Frédérique de Granvilliers

Yannick Alléno couronné de 3 étoiles au Guide Michelin 2015

Bravo à ce  génial et charismatique chef que nous avons mis à...
Read More