Livres : Arbres, cinéma, artistes, bistrots, magie et LA Reine. Nos Coups de cœur de novembre

Arbres
 Des racines aux feuilles, Paul Smith

Arbres
 de Paul Smith.
Arbres
 de Paul Smith.

Un ouvrage engagé et complet sur les arbres avec une approche écologique, artistique et scientifique. Les arbres sont « nos muses, nos protecteurs et nos compagnons silencieux », ils nous nourrissent, nous abritent, nous inspirent et nous guérissent. Paul Smith célèbre la vitalité, l’incroyable force de résilience et les surprenantes capacités de symbiose des arbres, selon le cycle de vie – graines, feuilles, forme, écorce, bois, fleurs et fruits. Au fil des pages de ce livre magnifique, les illustrations nous plongent au coeur de l’anatomie de ces grands êtres, dans toute leur diversité et les schémas et photographies matérialisent leur présence dans nos vies et leur rôle au sein des cultures humaines au cours des siècles. 
Cet ouvrage allie, pour la première fois, les connaissances les plus actuelles sur les arbres et leur évolution dans le monde, et l’esthétisme d’un livre d’art. Il est imprimé sur du papier issu de sources responsables. Arbres
 Des racines aux feuilles par Paul Smith, 320 pages, 500 illustrations, 23 x 28 cm, Flammarion, 49€.    www.editions.flammarion.com

La Nouvelle Vague, Raymond Cauchetier

A bout de souffle, Godard @ Raymond Cauchetier.
Tournage Truffaut @ Raymond Cauchetier.

Un livre exceptionnel avec des photos iconiques des films de la Nouvelle Vague en hommage au talent et à la grâce de quelques créateurs. À bout de souffle, Baisers volés, Lola, Une femme est une femme, Jules et Jim… autant de films essentiels dont les tournages sont dévoilés dans cet ouvrage qui comblera les amoureux du cinéma… Photos d’acteurs saisis dans toute leur jeunesse et leur beauté, de cinéastes au travail, concentrés sur la nécessité de faire évoluer le cinéma – mais aussi clichés d’un Paris des années 60, parcouru de badauds curieux d’un cinéma qui se tourne en plein air..

Les 230 photos sont signées Raymond Cauchetier, qui après une carrière dense dans l’armée notamment en Indochine, est engagé comme photographe de plateau sur le premier film de Marcel Camus, tourné en Asie puis il est appelé en 1960 sur le tournage d’À bout de souffle de Godard. Il révolutionne, grâce à son expérience de photo-reporter (et aux possibilités offertes par une pellicule utilisée pour les romans-photos), la technique et l’atmosphère des photos de plateau. La nouvelle vague, Raymond Cauchetier, 240 pages, 24 x 30 cm, éditions Hugo Image, 49,95€.   www.hugopublishing.fr

Au bonheur des bistrots, Pierrick Bourgault

Au bonheur des bistrots, Pierrick Bourgault. L’Armagnac Café, Paris, mars 2013.

Grand prix 2013 du journalisme agricole pour ses reportages en Irak, Pierrick Bourgault voue une tendresse toute particulière à ces lieux dont le concept est simple et n’a pas changé depuis l’Antiquité – des tables, des sièges, un comptoir. Il leur rend un hommage presque militant, soutenu par la préface engagée et poétique de François Morel.

Au bonheur des bistrots, Pierrick Bourgault. Préface François Morel.
Au bonheur des bistrots, Pierrick Bourgault. Le Petit Robinson de Claude Jamin, La Chartre-sur-le-Loir ( Sarthe), octobre 2009.

À la fois intimes et publics, les cafés restent une porte ouverte sur le théâtre de la vie et sur mille petits bonheurs. Les 107 photographies choisies dans ce livre témoignent ainsi d’une belle humanité, d’intenses moments de fête et de partage, de saveurs, d’instants suspendus de solitude ou de rencontre. Ce livre superbe, rempli d’émotion, invite à explorer ces petits mondes tous uniques et différents, à l’image de la femme ou de l’homme qui les tiennent dans les villes et les villages de France, du Massif central à la Bretagne, en passant par Paris ou la Provence. Au bonheur des Bistrots, Pierrick Bourgault, préface de François Morel, 128 pages, éditions de la Martinière, 25€.     www.editionsdelamartiniere.fr

Les femmes artistes sont de plus en plus dangereuses, Laure Adler et Camille Viéville

Les femmes artistes sont de plus en plus dangereuses.

Après le succès des Femmes artistes sont dangereuses en 2018, Laure Adler, journaliste historienne, et Camille Viéville, spécialiste d’art moderne et contemporain, histoire de l’art reviennent avec un nouvel et passionnant opus. Elles continuent à redonner leur place aux artistes femmes, grandes oubliées de l’histoire de l’art. Cet ouvrage dresse le portrait d’une cinquantaine de ces artistes, depuis le XVIe jusqu’à nos jours.
Clara Peeters, Marie Bracquemond, Hilma af Klint, Vanessa Bell, Louise Nevelson, Helen Frankenthaler, Judy Chicago, Anna Mendieta, Rachel Whiteread, Françoise Petrovitch, les Guerilla Girls, et bien d’autres font parties de cette sélection. Les femmes artistes sont de plus en plus dangereuses, Laure Adler et Camille Viéville, 320 pages, 25x 30 cm, 700 illustrations, Flammarion, 35€.   www.editions.flammarion.com

I love Elizabeth II, Bertrand Deckers

I love Elizabeth II.

La défunte reine Elizabeth comme on ne l’a jamais racontée. Ce livre passionnant d’un passionné, est une déclaration d’amour à la femme la plus célèbre du monde. Mais la plus secrète aussi. Une femme pas comme les autres. Une reine. La reine des reines. La reine du monde. Du ciel et de la terre. Une légende. Une icône. Ce livre est une déclaration d’amour à feu Elizabeth II. Était- il vraiment possible de tomber in love de Sa Gracieuse Majesté ? Bertrand Deckers prouve que oui !

Écrits comme un roman, ces mots d’amour déclinés en thématiques délicieusement rock’n’roll nous entraînent au plus près d’Elizabeth II. Côté cour, côté jardin, côté corgis. Travaillez avec la reine. Voyagez avec la reine. Dînez, dormez, riez avec la reine. Ironisez avec la reine. Remontez le temps avec la reine. Pleurez, haïssez. Aimez avec la reine. L’aventure est passionnante. Suivez Lilibet dans son dressing, sa chambre-forte, ses appartements privés.
Avec elle, à côté d’elle, asseyez-vous à sa coiffeuse, son bureau, sur son trône, sur la banquette arrière de sa Rolls- Royce, dans son carrosse de verre. Embarquez à bord du Royal Train et du Britannia…Sous la robe guimauve ourlée de plomb, sous le chapeau fruité et le parapluie transparent coulait un sang aussi bleu que glacé. Le sang d’une femme de devoir et de sacrifices. D’une femme grave, consciencieuse, raide, conventionnelle, hors du temps. D’une reine dure, mais humaine. D’une reine diamant. D’une héroïne Alors qu’elle vient d’entrer dans l’Histoire, il est temps de la découvrir autrement. De la regretter amèrement. I Love Elizabeth II, Bertrand Decker, 435 pages Robert Laffont, 22,90€.    www.editis.com

Divination de Steven Bright et Runes de Jan Budkowski

Divination de Steven Bright
Runes de Jan Budkowski

 Ces deux nouveaux ouvrages rejoignent la collection à succès de titres ésotériques ( déjà 10 ! ) , illustrés, écrits par deux experts Steven Bright et Jan Budkowski. Destiné aux lecteurs qui souhaitent mettent un peu de magie dans leur quotidien. Une quête de sens et de rituels à la frontière du développement personnel, avec en bonus un poster à utiliser comme des feuilles de route : les différentes méthodes de divination et les 24 runes de l’alphabet runique. Divination de Steven Bright et Runes de Jan Budkowski, 160 pages ( chaque livre), éditions Albin Michel, 14,90€.www.albin-michel.fr

 

More from Frédérique de Granvilliers
Lancement de la Campagne Nationale « A chacun son sommeil » le 1er mars 2021
Depuis le début de la crise sanitaire et économique, un nombre croissant...
Read More