Masami-Charlotte Lavault, égérie de Flower by Kenzo L’Absolue, nouvelle fragrance écoresponsable de la marque

Pour un monde plus beau ! Si la citation est la signature de Kenzo, on peut désormais en ajouter une : pour un monde plus vert !

Car dans l’univers du luxe, la maison de parfums adopte un positionnement original. Exit les mannequins professionnels, pour représenter les nouvelles éditons de Flower, son parfum légendaire, Kenzo mise sur l’écologie en fait appel à des activistes de cette cause comme égéries. Parmi elles, Masami-Charlotte Lavault, une trentenaire franco-japonaise qui fait parler d’elle. Floricultrice, la jeune égérie est à la tête de Plein Air, une ferme florale, la première de la capitale.

 Une égérie d’un genre nouveau

Le nouveau visage de Flower, n’est donc pas un mannequin comme les autres, mais une entrepreneuse toute dédiée à la préservation de la planète. Dans sa ferme, située sur les hauteurs de Belleville, Masami cultive des centaines d’espèces variées avec un double but : ne pas utiliser de produits chimiques et respecter la vraie saisonnalité des fleurs de son champ.

Masami-Charlotte Lavault à  Plein Air, première ferme florale urbaine de Paris, située au pied du réservoir de Belleville, derrière le cimetière . Cette parcelle de 1200m², mise à disposition en 2017 par la Mairie de Paris dans le cadre de l’appel à projets Parisculteurs 1, abrite aujourd’hui plus de 200 espèces de fleurs.

Ce déclic pour s’engager dans une activité respectueuse de la planète, la jeune femme l’a eu après une première vie dans le design industriel. Lassée de contribuer à l’essor d’une industrie polluante, elle décide de voyager et part notamment au Japon (pays du fondateur de Kenzo) pour apprendre des techniques de floriculture naturelle.

Aujourd’hui, l’égérie Kenzo n’est pas seulement le visage que l’on voit sur les affiches publicitaires, un bouquet de fleurs à la main, mais aussi une activiste qui transmet son savoir.

Dans sa ferme, elle délivre des formations pour les passionnés de cette floriculture respectueuse de l’environnement, fait de l’Ikébana, un art floral japonais et vend ses bouquets à des fleuristes, le tout en circuit court.

Masami-Charlotte Lavault, veille sur des centaines d’espèces de fleurs à Plein Air.
Masami-Charlotte Lavault, égérie de Flower by Kenzo L’Absolue @ Kenzo

Un engagement qui est un peu à l’image de la marque. Connue pour être sensible à la cause environnementale, le fondateur de la maison, Kenzo Takada était déjà un adepte des circuits courts. Le styliste – mort des suites du Covid-19 en octobre 2020 – commença sa carrière en se fournissant dans le mythique marché Saint-Pierre pour fabriquer ses célèbres kimonos.

Plus tard, lorsque que la marque se lança dans l’univers des cosmétiques, cet engagement perdura. Kenzo parfums fut l’une des premières marques à se positionner sur des critères durables. Il y a dix ans déjà, la marque créait des contenus éco-responsables.

Flower by Kenzo l’Absolue, eau de parfum 30 ml/ 71€ , 50 ml/100€, 100 ml/138€

www.pleinair.paris.com

www.kenzoparfums.com

 

 

More from Frédérique de Granvilliers
Laurent Dassault rend hommage au Général Pierre Guillain de Bénouville
« Le bien le plus précieux de l’homme n’est pas la vie,...
Read More