Spiritueux : Mixez les plaisirs !

Whisky, rhum, gin, vodka..  Secs, sur lit de glace, ou en long drink, les compagnons de vos belles soirées…

Aberfeldy 18 Year Old, Single Malt Whisky

Avec sa note dorée et mielleuse et sa saveur unique, la nouvelle édition limitée d’Aberfeldy 18 Year Old, finie dans des fûts de vin rouge de la prestigieuse appellation Côte-Rôtie, située au nord de la vallée du Rhône, est une somptueuse bouteille débordant de notes intenses, riches et fruitées de framboises, d’airelles et de groseilles enrobées de miel. Un Single Malt magnifiquement équilibré, avec un zeste d’écorces d’agrumes confits complété par des notes douces de vanille et de caramel au beurre. 135€ Disponible chez The Whisky Lodge. www.whishylodge.com

Glenmorangie 18 ans d’âge, ré-imaginé par Azuma Makoto

 « Quand j’ai dégusté Glenmorangie 18 ans d’âge pour la première fois, j’ai eu l’impression que ce whisky se déployait telle une fleur en train d’éclore. J’ai senti tant de fleurs qui enveloppaient mon palais, que j’ai eu envie de créer cette édition limitée. »  Azuma Makoto .

Exhalant le jasmin, le géranium et le narcisse, le bouquet d’arômes de Glenmorangie 18 ans d’âge est à l’origine d’une création unique du célèbre sculpteur botaniste japonais. En comparant les notes florales de ce whisky écossais Single Malt à l’éclosion d’une fleur, Azuma Makoto met en avant son éclat en réinterprétant l’esthétique de cette édition limitée en une sculpture mouvante florale. C’est dans son atelier de Tokyo que l’artiste, après avoir esquissé ses idées, va créer une sculpture et la photographier. Composée d’une centaine de fleurs, elle reprend celles qu’il a senti dans le whisky, des fleurs écossaises et des variétés provenant de pays où Glenmorangie est présent. Azuma Makoto a ensuite eu l’idée de disperser des pétales sur la création artistique alors qu’elle était photographiée et filmée. Son œuvre est présentée sur ce superbe coffret et les étiquettes du whisky.  99€ chez les cavistes.

Buffalo Trace 90 Proof, riche et complexe

Depuis plus de 200 ans, la distillerie de Buffalo Trace produit du bourbon sur les berges de la Kentucky River aux Etats-Unis. Le long de cette rivière, les traces laissées par les migrations des bisons ont ouvert de nouveaux chemins d’exploration. Le bourbon Buffalo Trace est un hommage aux esprits libres et indépendants qui ont eu le courage de suivre ces traces. Utilisant une ancienne recette créée en 1999, produit, vieilli, et mis en bouteille à la distillerie la plus médaillée au monde, il incarne avec brio la gourmandise : rondeur pâtissière, bouche onctueuse, soutenue par un boisé d’une rare élégance. En finale, les notes de pop-corn caramélisé rappellent l’utilisation du maïs comme base authentique du bourbon. 36€ chez les cavistes.

El Pasador de Oro – Gran Reserva, le meilleur rhum du Guatemala

A l’unanimité, médaillé à profusion, il est issu d’une sélection des meilleures barriques des chais de ce pays, avant d’être importé, assemblé et de finir son élevage en Charente. A la dégustation, El Pasado de Oro montre un équilibre exceptionnel entre un nez profond, une bouche onctueuse sans être trop sucrée, une grande complexité aromatique et une longueur remarquable. Un rhum exceptionnel destiné aux connaisseurs. Degré 40 %. 64€ chez les cavistes.

Rhum Santa Teresa 1796, l’un des meilleurs rhums du monde

Surprenez vos amis avec cet étonnant rhum, à la fois riche et sec. Vieillies selon la méthode traditionnelle Solera, généralement réservée à la production de sherry, les bouteilles de Santa Teresa 1796 contiennent un peu du tout premier tonneau datant de 1796, qui n’a jamais été vidé. Avec son arôme fruité et boisé et ses notes de noix, de cuir, de vanille, de cannelle, de chocolat noir, de pruneaux et un soupçon de miel et de poivre.

Le Rhum Santa Teresa 1796 se marie parfaitement, en cette saison, avec une couronne ou une galette des Rois accompagnée de raisin et d’écorces confites. Offrez l’inattendu Rhum Santa Teresa 1796 à un amateur de whisky. 64,90€ Disponible chez Nicolas.

Thoreau, boisson spiritueuse inédite lancée par les Bienheureux

A base de rhums guatémaltèques (70%) et de Cognac V.S.O.P. (30%), elle est créée en 2020, en hommage à Henry David Thoreau, philosophe, poète et naturaliste américain du 19ème siècle : le père de la désobéissance civile. Ses écrits ont profondément marqué l’équipe des Bienheureux en les encourageant à exercer leur liberté d’innover pour atteindre l’excellence organoleptique.

C’est Olivier Dumont, leur nez, qui a trouvé le procédé et la formule vérifiant la règle des grands assemblages : 1 + 1 = 3. Une robe dorée aux reflets vieil or, un nez dévoilant une palette aromatique complexe et exaltante. A la dégustation, des notes gourmandes de crème brûlée, de cannelle et de fleur d’oranger. De délicats pétales de rose et de jasmin se mêlent ensuite à ce bouquet envoûtant. La bouche est d’une douceur et d’une harmonie saisissantes. Riche comme de l’huile de noix, elle révèle une incroyable longueur grâce à sa texture soyeuse et fondue. La finale est persistante avec des saveurs de fruits confits séchés et de noisette. Degré d’alcool 40%.
 Mention spéciale au design renversant de la carafe avec son étiquette fluo. L’hommage au philosophe se poursuit sur les collerettes où se déclinent, bouteille après bouteille, quatorze citations choisies de l’auteur. 49 € chez les bons cavistes.

L’Acrobate, gin de France bio

Produit en petits lots via un procédé de distillation inédit et secret, aucun gin ne lui ressemble. En effet, si ce gin français bio artisanal titrant 44% détient la certification Ecocert sur l’intégralité de ses ingrédients, il se démarque également par sa recette originale à base de spiruline : une algue émeraude aux vertus médicinales qui vient ajouter une touche fraiche et iodée à l’opulent bouquet de fruits exotiques.

Cette recette inédite, encapsulée dans une bouteille couleur émeraude, ravira tant les connaisseurs de gin en quête de nouveauté que les amateurs de gin tonic et de cocktails. 29,90 € disponible en GMS.

Anaë Gin, complexe et premium

Nouvelle marque, élaboré entre l’ile de Ré et Cognac, né d’un projet d’une responsable marketing du Groupe familial Bollinger, Pauline Raffaitin, qui a toujours voulu créer sa marque d’alcool et qui s’est faite aider dans son rêve par son propre Groupe. La recette inédite d’Anaë est marquée par une fraîcheur intense, un équilibre subtil et des notes florales avec une pointe délicate d’agrumes et d’épices. L’utilisation de Maceron sauvage de l’Île de Ré, plante locale surnommée le “poivre des marais”, offre une profondeur aromatique unique. Au nez, Anaë surprend par sa profondeur aromatique avec des notes d’agrumes (mandarine et kumquat) et de poire fraiche. Viennent ensuite des notes d’épices (poivre de Sichuan) et d’anis. Pour finir sur des fleurs blanches et de bleuet et une pointe de noix séchée.

En bouche, beaucoup de fraîcheur et d’onctuosité. Anaë Gin est soyeux et généreux avec une belle complexité marquée par des notes végétales, de racines de réglisse, de poire puis des arômes de clémentines et de mandarines confites. Une très belle longueur en bouche avec une touche finale mentholée et anisée.“S’il se déguste parfaitement seul, la richesse et la puissance aromatique d’Anaë offrent une infinité de possibilités.” Pauline Raffaitin. 45€ chez les meilleurs cavistes, hôtels et restaurants et sur le site whisky.fr et sur le site lavignery.fr

 Cobalte vodka, fruit d’un terroir emblématique

Créée par des passionnés Champenois d’origine, cette vodka haut de gamme française rejoint en 2020 le groupe dirigé par Jean-Pierre Cointreau et sa famille. Cobalte renoue avec les origines de la vodka, élaborée à partir de raisins dès le début du XVIIIème siècle.
 Elle est issue de la vinification et de la distillation des raisins des cépages Chardonnay, Pinot Noir et Meunier provenant exclusivement du Parc Naturel Ré.

Symbole d’un double hommage : au « bleu cobalt », couleur des rois. C’est en effet dans la cathédrale de Reims que la majorité des Rois de France s’est faite couronner. Et à la minéralité de Cobalte, particulièrement appréciée lorsqu’elle est dégustée sur glace ou bien associée aux meilleurs ingrédients, afin de sublimer les cocktails ou répondre aux envies gastronomiques. 70 cl, 48€ chez les bons cavistes et en vente au 03 26 56 99 56.   www.cobalte.vodka

Dom Pacello Royal Orange®, inspirée par la première Orangerie Royale

Un nouveau format pour cette belle carafe, idéal pour une découverte avant de succomber ! Inspirée des origines de la première Orangerie en France, créée à la Renaissance par le célèbre Maître Jardiniste napolitain, Dom Pacello, Dom Pacello Royal Orange® est une Liqueur d’Orange, obtenue par macération et distillation d’écorces d’oranges amères et douces et de zestes d’orange frais, le tout assemblé avec une sélection rigoureuse de Cognacs de la Maison Camus®.  18,50 € la carafe de 20 cl – 66, 90 € la carafe de 70 cl  en vente  les cavistes, en Epiceries Fines et sur la boutique en ligne www.massenez.com

 

 

More from Frédérique de Granvilliers
Le Shangri-la Hotel lance l’ARTea Time
  Aller déguster une pâtisserie Bracque ? chicissime ! C’est la bonne...
Read More