Sur les traces de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye

Cette année on célèbre le 150e anniversaire de la naissance de Colette, l’un de nos plus grands écrivains. Elle porta la langue française à un point de perfection rarement égalée. L’occasion rêvée d’aller sur ses traces dans son village de l’Yonne qu’elle adorait, Saint-Sauveur-en-Puisaye, visiter sa Maison et la Musée qui lui est consacré. Deux moments magiques, avec des guides passionnées.

La Maison de Colette

La Maison de Colette

Quelle émotion de pénétrer dans cette maison où Sidonie Gabrielle Colette, « notre » Colette passa les 18 premières années de sa vie. Elle acquis auprès de sa mère Sido, cultivée et anti-conformiste la connaissance des plantes et des bêtes, l’attention aiguë à tout ce qui veut vivre, l’amour de la liberté et cet art de percevoir le monde. Elle fut heureuse avec ses parents, ses frères, sa sœur, dans ce cocon jusqu’en 1891, date à laquelle son paradis lui fut volé.. En effet, en raison de graves difficultés financières, les Colette, ruinés et déclassés, sont obligés de quitter la maison pour s’installer à 40 km, chez Achille le fils aîné, devenu médecin.

La chambre de Colette.

Devenue écrivain(e) sans l’avoir voulu – c’est du moins ce qu’elle a prétendu -, Colette fit de sa maison et de son pays natal un thème récurrent de son oeuvre. De son premier roman, Claudine à l’école, paru en 1900, à Ces dames anciennes, le dernier texte publié, en 1954, année de sa mort, en passant par La Maison de Claudine (1922) et Sido (1930), Colette évoquera avec beaucoup de nostalgie le décor de son enfance. Mieux, elle en fera un véritable personnage de son œuvre et consacrera beaucoup d’énergie à recomposer par l’imagination un lieu de vie : La couleur et le motif d’un papier peint, le détail d’une gravure, la forme d’un objet, pièce après pièce, jardin après jardin.

Le 28 janvier 2023, 150 ans après sa naissance, a été inauguré un buste de Colette dans le jardin, face à sa Maison. Une sculpture réalisée par Nacéra Kainou.

En 2016, cinq ans après son rachat, l’Association « La Maison de Colette », après un lourd chantier de réhabilitation et de restitution, a redonné vie à la demeure natale de l’écrivaine. C’est un pur- et rare- bonheur pour le public d’être invité dans l’intimité d’un lieu aussi fidèlement reconstitué avec beaucoup de meubles, peintures, bibelots, vaisselle d’origine.. une maison bourgeoise de la fin du du XIXe siècle, comme si ses occupants y vivaient toujours, sans barrière de protection.

Infos : La Maison de Colette, 8-10 rue Colette, 89520 Saint-Sauveur-en-Puisaye. Tél : 03 86 44 44 05. Visites guidées uniquement, par groupes de 15 personnes maximum, accompagnées d’un guide. Billets : adultes, 12€ / Donateurs de l’année en cours de La Maison de Colette, membres de la Société des amis de Colette, étudiants, 9,50€/ enfants de 6 à 17 ans, 6€. Vous pouvez rejoindre le Cercle des amis et mécènes de la Maison de Colette ( dons en partie déductibles des impôts). Début de la restauration des écuries et remises, de l’installation des archives.. www.maisondecolette.fr

Musée Colette

Saint-Sauveur-en-Puisaye, placé 9ème du classement 2022 du village préféré des français. Bâti sur des fondations médiévales, le château construit au XVIIe siècle, possède un donjon exceptionnel des XIè et XIIè siècles, unique en France, dit Tour Sarazine. Drone ©Arsène Jurman pour Puisaye Tourisme

A 200 m de la maison,  le Château de Saint-Sauveur-en-Puisaye abrite le Musée Colette, où vous découvrirez sa vie et son œuvre et une exposition temporaire devenir Colette. La scénographie inventive et subtile met tous vos sens en éveil, accompagnée de la voix et du regard de Colette.. Ses yeux se métamorphosent dans un fondu enchaîné du regard de la jeune fille de 18 ans à celui de 81 ans !

Escalier avec le nom des 51 livres de Colette écrit sur les marches. Et son regard..qui défile.

Nombreuses photographies, collection de boules de verre et de papillons.. ainsi que la reconstitution de son salon et de sa chambre de l’appartement du Palais-Royal, où elle vécut jusqu’à sa mort, le 3 aout 1954.

Salle de la Bibliographie. Musée Colette
Reconstitution de la chambre de Colette dans son appartement du Palais Royal à Paris.

Exposition « Devenir Colette » 

Expo temporaire : Devenir Colette. Musée Colette.

Cette retrospective met en lumière, jusqu’au 12 novembre 2023,  le parcours hors du commun d’une femme libre dont la vie fut traversée de combats, de scandales, d’épreuves, où chaque halte lui a permis de conquérir de haute lutte la reconnaissance officielle. Tour à tour mime, danseuse, comédienne, reporter, chroniqueuse, dialoguiste, scénariste, publicitaire et même marchande de produits de beauté ( !) , elle a su s’imposer sur des territoires où les femmes n’étaient pas légion. L’exposition « Devenir Colette » dévoile les allées secrètes, les pistes soigneusement brouillées qui l’ont vu se métamorphoser d’une étape à l’autre. Photographies, lettres, portraits, objets, mais aussi éditions précieuses, dédicaces et manuscrits, 150 documents sont réunis pour la première fois.

Expo temporaire. Devenir Colette…  » publicitaire » vantant les vins de Bourgogne !

Un ensemble qui reconstitue avec précision les étapes qui ont vu naître Colette s’affranchir de tous les obstacles, familiaux, conjugaux et sociaux. Femme de toutes les premières fois – première femme présidente de l’Académie Goncourt, première femme décorée de la plaque de Grand officier de la Légion d’honneur, première femme à recevoir des obsèques nationales – 150 ans après sa naissance, Colette demeure unique et étonnamment moderne.

Infos : Musée Colette, Rue du Château, 89520 Saint-Sauveur-en-Puisaye. Tél : 03 86 45 61 95. Entrée : 7 €/5 €. Et gratuit jusqu’à 10 ans. www.musee-château.fr / musee-colette-saint-sauveur

Et aussi..

Le sentier Colette : Un chemin, dédié à Colette, a été imaginé par les élèves du collège Colette de Saint-Sauveur-en-Puisaye. Randonnée ombragée de 5,8 km. Départ du parking du Musée Colette. Elle a si bien décrit son pays natal –même si elle a nommé les villages, les personnages par d’autres noms- que chaque recoin, sent bon sa littérature.

Sur les pas de Colette : Circuit découverte de 2 km dans les rues du village. Retrouvez sa mère « Sido », son père « Le Capitaine », ses frères Achille et Léo, Juliette sa sœur ainée, tous les lieux et tous les noms que vous avez découverts dans ses livres …

En chemin sur les pas de Colette ( cet été ) : Randonnée de 8 km avec guide et lecture de textes de Colette sur les sites décrits. Durée 3h30. Deux départs dans la journée.

Etc… Evénements  à découvrir sur www.tourisme-yonne.com

 

More from Frédérique de Granvilliers
Augustin, bistrot chic et réjouissant
Encore une raison de plus d’aller rue Daguerre, la rue des copains !...
Read More