Vins : Le Rouge et l’Agneau

Nous vous avons sélectionné 8 vins superbes, promettant aussi une belle évolution en cave,  qui accompagneront à merveille l’agneau de Pâques, et .. les chocolats !!!

Les Hauts de Lynch-Moussas 2018, Château Lynch-Moussas : Haut-Médoc AOC élégant et racé 

Issu des parcelles plus jeunes dont les vins n’ont pu rejoindre le premier vin, il doit son nom aux vignes qui dominent le Château, Grand Cru Classé A0C Pauillac en 1855.  Composé de 70% de Cabernet Sauvignon et 30% de Merlot, Les Hauts de Lynch-Moussas 2018, second vin du Château Lynch-Moussas, offre une grande ampleur et fraîcheur. Sa robe aux reflets de couleur cerise annonce des arômes de fruits rouges que le nez complexe et élégant confirme. La bouche est riche et d’une grande intensité. Elle révèle une trame tannique bien présente et une palette de notes toastées. La finale est persistante.Cette belle étiquette s’appréciera sur l’agneau de 7 heures pour ces chairs fondantes en bouche. Le charnel du vin répond au charnu de la viande. 18€ sur www.1jour1vin.fr chez les cavistes    www.lynch-moussas.com

La Cour des Papes rouge 2019, Les Grandes Serres : L’excellence d’un AOP Châteauneuf-du-Pape Ce Châteauneuf du Pape Rouge millésime 2019 est issu de l’assemblage de Grenache, Syrah et Mourvèdre qui poussent dans des sols de grès rouge, sables, calcaires et galets roulés. Il est élevé en cuves et fûts de chêne (30%) pendant 18 mois. Au nez, le poivré vient chercher les notes de cassis et de prune sombre, de cade et de fraise noire. La bouche ample et gourmande ne manque pas d’élégance, ni de truculence. Un réel plaisir sur les papilles qui apprécient autant la marque des tanins serrés que le développement fruité, autant le déploiement épicé que le gracieux de l’amertume de la gentiane, autant la fraîcheur que les notes florales qui terminent l’agréable parcours. Sa puissance et sa rondeur en font un bon compagnon pour un agneau rôti ou encore un curry d’agneau qui réveillera les épices ensoleillées. 30€ chez les cavistes, au domaine 04 90 83 72 22 et sur  www.grandesserres.com

Les Vérillats 2021, Château du Moulin-à-Vent : Charme et audace Domaine de référence depuis 1732, le Château du Moulin-à-Vent prend place au cœur de l’appellation, 200 mètres derrière le moulin-à-vent historique. Jean-Jacques et Edouard Parinet, propriétaires depuis 2009 et Brice Laffond, œnologue, privilégient une stratégie d’excellence et une approche méticuleuse, guidée par l’identité propre de chacun des 6 grands terroirs ( Le Moulin-à-Vent, Les Thorins, Aux Caves, Les Vérillats, Champ de Cour et La Rochelle). Les Vérillats, situé à 300 mètres d’altitude en plein couloir des vents, sur des sols très sableux et peu profonds est l’une de leur sélection parcellaire se tenant sur 4,4 ha.

100 % Gamay, le millésime 2021 des Vérillats séduit par sa robe rubis, son nez gourmand et mûr, mélange de fruits noirs et d’épices douces. La bouche est ronde, puissante, concentrée et fondue jusque dans la longueur. Un Moulin-à-Vent très élégant produit sur un terroir en altitude, qui se mariera à merveille avec un agneau confit. 33€ chez les cavistes, au domaine 03 85 35 50 68 et sur www.chateaudumoulinavent.com

Le Temple 2020, Château Bas : Un AOC Côteaux d’Aix puissant et aromatique Château Bas, est bâti sur une cité gallo-romaine dont témoignent les restes d’un temple érigé au 1er siècle avant J-C et reconnu parmi les 100 plus vieux monuments de Provence. Restauré au XVIIème siècle après une histoire mouvementée, le château, alors destiné à la polyculture, accueillait vignes, animaux et oliviers. Le domaine appartient aujourd’hui à la famille Castéja et compte 75 ha de vignes, implantées sur des coteaux argilo-calcaires et sablo-limoneux, cultivées dans le respect de la biodiversité et certifiées en culture biologique.

Association de Cabernet, Grenache et Syrah, le Temple 2020 séduit par sa robe grenat profond. Son nez révèle des notes de petits fruits rouges (cassis, mûre), de cacao. En bouche, il exprime des notes de framboises, de cassis associé à de légères notes de baies sauvages, cerise noire, des notes discrètes de myrtille, de violette, de réglisse ainsi qu’un soupçon subtil d’épices et de tabac. Il accompagnera à merveille une épaule d’agneau confite aux aubergines. 16€ chez les cavistes, au caveau 04 90 59 13 16,  et sur  www.chateaubas.com

Châteauneuf-du-Pape 2017, Domaine St Patrice : Un AOP expressif et doux La richesse du Châteauneuf-du-Pape Domaine St Patrice provient de la diversité de ses terroirs. Des sols argilo sablonneux à dominante d’argile blanche, de l’argile rouge recouverte de galets roulés mais aussi de pierres calcaires et quelques touches d’argiles jaunes composent la base solide où verdoient sereinement les ceps. Ce Châteauneuf-du-Pape Domaine Saint Patrice 2017, mélange de Grenache, Syrah, Mourvèdre, se pare d’une robe lumineuse et scintillante d’un rouge intense. Le nez, tout en complexité délicate laisse présager une grande finesse, une élégance et une grande fraicheur que la dégustation confirme.

Des notes de fruits noirs délicatement épicées, de sous-bois dominent. Tout en équilibre entre finesse, élégance et fraicheur, ce 2017 aux tanins fondus et soyeux laisse présager une longue garde. Les cépages vinifiés avec un peu de rafles bien mûres apportent à ce vin une subtile ampleur soyeuse et une belle profondeur. Un bonheur notamment avec l’agneau rôti. 44€ chez les cavistes, au domaine 04 90 83 72 22,  et sur www.stpatrice.com

Brouilly sans sulfite 2021 Domaine Franck Chavy : Rond, corsé et complexe

Depuis 4 générations sur les communes de Villié-Morgon et de Régnié-Durette en Beaujolais, les millésimes et les vignerons se sont succédés, mais la vigne est restée. Le domaine s’étend actuellement sur 9.5 ha dont 2,1 ha en Brouilly. Franck Chavy travaille comme un chef, « vigneron est un métier de passion, de créativité où chaque détail compte« . Il produit depuis plusieurs années des vins rouges sans sulfite, tout commence en 2017 avec le Régnié, suivi en 2019 par le Brouilly : les vins sont bons avec des sulfites, sont-ils meilleurs sans ? Pas forcément. Mais sans soufre, l’expression du terroir est sublimée.

Ce Brouilly Sans sulfite 2021, 100 % Gamay, robe rubis profond a un nez de fruits rouges, prune et pêche.  En bouche, il vous séduira par sa fraîcheur, sa puissance, son croquant et ses tanins tout en finesse qui s’accorderont avec un gigot d’agneau.  C’est au pied du Mont Brouilly que sont élevée les vignes de l’appellation. Il s’agit  des Crus du Beaujolais. Pas étonnant donc, quand on le verse, de le voir vallonner le verre de rondeurs aussi tendres que les collines de son pays. 14,50€ chez les cavistes, au Domaine 0033 6 07 16 18 85 et sur www.domainefranckchavy.fr

Château de France Rouge 2019 : Un Pessac-Leognan élégant et de grande garde Château de France a été édifié sur les fondations d’un ancien manoir dont il conserve la belle cave voûtée. A 15 kilomètres au sud de Bordeaux, le vignoble de cette propriété familiale de 44 ha s’étend sur un des plus hauts coteaux de la terrasse de Léognan. Le Château de France a été élu parmi les Vins de Demain 2022 par la Fondation du Vin et Arnaud Thomassin y voit la reconnaissance des pratiques environnementales qu’il applique, depuis déjà en 2016, l’adhésion au SME du vin de Bordeaux.

L’emblème du château, Château de France est produit en rouge et en blanc : Château de France rouge 2019, Cabernet-Sauvignon et Merlot, élégant et mûr, second millésime de la fantastique trilogie 2018-2019-2020 est un vin de longue garde. Une robe rubis profond, un nez dévoilant d’intenses parfums de fruits noirs agrémentés de nuances animales et fumées. Frais et équilibré, porté par des tanins fins, bien maîtrisés, le palais conforte les bonnes impressions et la longueur est très belle. A déguster sur un carré d’agneau rôti.  27,60€ chez les cavistes et sur www.chateau-de-france.com

La Navicelle Rouge bio 2020 : Un AOP Côtes de Provence très charmeur La Navicelle s’étend sur 7 km de côtes méditerranéennes, entre mer et montagnes, au pied du Massif de la Colle Noire où les parcelles flirtent en toute harmonie avec les pins et les oliviers. Un cadre sauvage, typiquement provençal où s’épanouissent principalement les cépages méditerranéens. Propriété de la famille Kamprad (groupe Ikéa) depuis 1992, le domaine dispose d’un vignoble de 20 ha au cœur des Côtes de Provence, certifié bio depuis 2014, qui donne naissance à de jolis vins livrant toute la quintessence de leur terroir d’exception, sous la conduite de Romain Magnanou, directeur d’exploitation depuis 2019.

Composée de Grenache, Syrah et Mourvèdre, la Navicelle Rouge bio 2020, subtile et délicate est marquée par le fruit et la fraîcheur. A l’œil la robe est rubis intense.
Le nez dévoile des notes de fruits frais (griotte, framboise et cerise) mais également de tabac blond. 
La bouche présente une belle vivacité avec des tanins fins et veloutés qui iront très bien avec des côtes d’agneau ou un agneau confit. La finale est sur la longueur et la fraîcheur. Si ce rouge 2020 se révèle charmeur dès sa prime jeunesse, il pourra se laisser attendre quelques années. 16 € chez les cavistes et sur www.domainedelanavicelle.com

More from Frédérique de Granvilliers
Jouez L’Espionne au Palais des Congrés !
Comme vous le savez, chez First Luxe on aime vous partager nos...
Read More