Livres d’artistes : Maurice Renoma, Tina Modotti, Alain Ducasse …

Sonia Rachline retrace dans Maurice Renoma, Hors cadre ( Flammarion) 60 ans de création de ce visionnaire inclassable.

Flammarion publie le catalogue de l’exposition de la Première rétrospective à Paris
 de la grande photographe mexicaine Tina Modotti au Jeu de Paume ( jusqu’au 24 mai 2024).

L’art de la manufacture : Alain Ducasse ( Assouline), célèbre la beauté et le raffinement de l’artisanat français où technologie et geste s’allient pour élever la tradition au rang de chef-d’œuvre contemporain.

Grasse, de la fleur au parfum ( Gallimard), nous fait découvrir au fil des saisons la magie de la transformation de fleurs d’exception (rose, lavande, jasmin et mimosa) en parfums d’exception.

Maurice Renoma Hors cadre / Sonia Rachline

Maurice Renoma Hors cadre. Flammarion.

Par une esthétique « pulsionnelle », il a su créer, de la mode à l’image, un univers transgressif et foisonnant. Retracer tant ses 60 ans de création que sa personnalité haute en couleur, telles sont les ambitions de ce beau livre, le premier à mettre en lumière l’intégralité de son parcours artistique.

À l’image de sa démarche transgressive, ses séries photographiques y sont mélangées pour être recomposées et recousues sous forme d’un patchwork d’expériences différentes, mais bien cohérentes dans leur recherche sémantique.20 textes-concepts, digressions volontaires pouvant rappeler un inventaire à la Prévert, rythment cette iconographie foisonnante et (dé)construisent la linéarité temporelle de la vie de ce créateur rebelle aux normes. Enfin, les six témoignages de personnalités intimes de l’artiste, apportent un contrepoint sensible à ce portrait.

Maurice Renoma Hors cadre. Il a tenu à ce que le lancement de son livre se tienne lors de l’expositon « Mythologies du poisson rouge » à l’Aquarium de Paris.

Maurice Renoma est styliste et artiste ; En 1963, il ouvre avec son frère la boutique White House Renoma : considérant la mode comme une forme d’art à part entière, il exprime à travers le vêtement une vision libérée de tout préjugé esthétique. Au début des années 1990, il développe une passion pour un nouveau moyen d’expression : la photographie. Ses travaux artistiques ont été exposés dans plus de 150 galeries et lieux de prestige en Amérique du Nord, Europe et Asie. « Images hybrides, visions fantasques et fantasmées : […] quel rapport entre tout ça ? La transgression comme ressort esthétique, et politique. »  Maurice Renoma Hors cadre / Sonia Rachline, album relié de 304 pages, 24 x 28 cm, Flammarion, 69 www.editions.flammarion.com

L’Art de la Manufacture : Alain Ducasse / Anne–Sophie Stefanini

 « Mes Manufactures, c’est un nouveau chemin, c’est continuer à apprendre, à chercher, à découvrir les goûts que je porte en moi et ceux que je ne connais pas encore. » Alain Ducasse. C’est la main de l’homme, le geste parfait ou en quête de perfection, d’un artisan : le torréfacteur, le chocolatier, le glacier, le pâtissier. C’est un geste comme une caresse : délicat, fragile et magnifique. C’est une philosophie, un principe absolu : « À l’origine, le goût »

L’Art de la Manufacture Alain Ducasse. Assouline.

Depuis l’ouverture de sa première Manufacture en 2013, le chef étoilé, en quête permanence d’’excellence, n’a cessé de faire revivre les techniques artisanales, gestes uniques et savoir-faire exceptionnels du XIXe siècle dans le but de créer les meilleurs produits au monde. Alain Ducasse a développé les Manufactures avec l’idée de partir à la recherche de la meilleure qualité possible tout en réalisant des produits différents et uniques. Qu’il s’agisse de chocolat, de café, de biscuit ou encore de glace, l’art et la maîtrise de chaque technique sont nécessaires.

L’Art de la Manufacture Alain Ducasse. Assouline.

Avec des photographies exclusives de Laziz Hamani, cet ouvrage magnifique nous entraîne dans les coulisses de chacune des Manufactures parisiennes d’Alain Ducasse. Au fil des pages, on y découvre Le Chocolat, Le Café, La Glace et Le Biscuit. Chaque chapitre est conçu comme une immersion totale : le processus de création qui se cache derrière ces gourmandises françaises nous est dévoilé, accompagné des commentaires  des chefs des Manufactures. L’Art de la Manufacture : Alain Ducasse, texte d’Anne–Sophie Stefanini, photographie de Laziz Hamani. 25 x 33 cm, 300 pages, 200 illustrations, 120€ ( également en anglais ) www.assouline.com

Tina Modotti, catalogue de l’exposition au Jeu de Paume ( jusqu’au 26 mai 2024)

Tina Modotti. Flammarion.

Façonné par son activisme militant et son mode de vie nomade qui la mène de son Italie natale à la Russie, le parcours incandescent de Tina Modotti (1896-1942) suscite la fascination. Essentiellement produite entre 1923 et 1930, son œuvre frappe par son caractère fulgurant, de la photographie d’art de ses débuts à une approche plus personnelle tournée vers la dénonciation des conditions de vie des défavorisés. C’est au sein du Mexique postrévolutionnaire que se forgent tant sa conscience politique que le style particulier avec lequel elle saisit sur le vif les mouvements sociaux et les inégalités.

Tina Modotti. Flammarion.

Ses images fortes, parfois teintées de propagande, de la précarité des travailleurs, des symboles de l’émancipation de la classe ouvrière, de la misère des zones urbaines, ainsi que des femmes et de leur rôle au sein de la communauté, en font l’instigatrice du photojournalisme dans le pays. Cet ouvrage entend rompre avec le récit romancé que certaines biographies ont véhiculé à son sujet pour révéler le regard précurseur dont est dotée cette citoyenne du monde engagée dans les luttes de son temps.  Catalogue d’exposition Tina Modotti au Musée du Jeu de Paume ( jusqu’au 26 mai 2024), 354 pages, 23 x 26 cm, Flammarion, 45 www.editions.flammarion.com

 Grasse, de la fleur au parfum / Lionel Paillès

Grasse, de la fleur au parfum. Gallimard.

La Rose, la Lavande, le Jasmin et le Mimosa rythment les chapitres de ce livre consacré à la culture et la transformation des fleurs à parfum cultivées à Grasse, dont les extraits donneront naissance aux parfums les plus rares et les plus luxueux. La société suisse dsm-firmenich est l’une des plus grandes entreprises mondiales de création de fragrances et d’arômes. Elle réalise pour les parfumeurs, les extraits naturels d’exception qu’ils utiliseront dans leurs créations de parfum.

Grasse, de la fleur au parfum. Gallimard.

Firmenich a invité Lionel Paillès, journaliste spécialiste du parfum, et Philippe Frisée, photographe, à rencontrer les acteurs de cette magie de la transformation des fleurs à parfums au pays
 de Grasse, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. Le livre nous ouvre les portes de cet écosystème singulier qui va de la culture de la fleur, avec ses savoir-faire artisanaux, jusqu’à la transformation du produit naturel par les technologies les plus en pointe. En passant des champs au laboratoire, de l’usine à l’atelier de création, le lecteur part à la rencontre des acteurs de ce monde insoupçonné toujours en quête d’innovations. Chacun est essentiel dans cette longue chaîne qui va du producteur de plante au créateur en passant par le chercheur et le transformateur, mais le parfumeur donne le tempo. L’occasion de rencontrer Alberto Morillas, Nathalie Lorson, Olivier Cresp, et Honorine Blanc. Grasse, de la fleur au parfum par Lionel Paillès, photographies Philippe Frisée, collection Albums beaux Livres, 192 pages,  Gallimard, 39€   www.gallimard.fr

More from Frédérique de Granvilliers
Beauté : Nos tentations de l’été 2022
Les alliés de nos vacances .. pour garder une peau en pleine...
Read More