LVERS, le premier parfum masculin imaginé par Pharrell Williams capture le soleil

De l’avis unanime .. cette fragrance dévoilée le 19 juin 2024 est une réussite.  Directeur Créatif Homme de la Maison Vuitton depuis un an, Pharrell Williams désirait une fragrance capturant le soleil et la lumière pour réveiller les sens. Un extrait d’énergie, à la fois apaisant et vivifiant.

LVERS  ( lire Lovers) est né d’un dialogue créatif entre le chanteur et le célèbre nez Jacques Cavallier Belletrud, en collaboration avec sa fille Camille, formée au métier par son père. Élaboré à Grasse, dans l’atelier des Fontaines Parfumées de la Maison, ce nouvel opus est ainsi le fruit d’une rencontre intergénérationnelle entre les deux parfumeurs.

Jacques Cavallier Belletrud, Maître Parfumeur exclusif Louis Vuitton. @Vuitton

Ancré dans la philosophie de Pharrell Williams qui voit en la lumière solaire une métaphore de l’amour ainsi qu’une source de vie et de motivation, le parfum fait écho à la question posée lors de son arrivée chez Louis Vuitton : Que ferez-vous lorsque le soleil brillera sur vous ? Transposée en Eau de Parfum, l’idée originale prend une nouvelle forme.

« Le thème de la lumière mis à l’honneur dans le premier défilé de Pharrell sur le Pont Neuf, en juin 2023, nous a donné l’envie de traduire la notion de photosynthèse en une partition olfactive. Cela peut paraître abstrait, mais si vous y réfléchissez bien, la photosynthèse est à l’origine de toute forme de vie », explique Jacques Cavallier Belletrud.

LVERS @Vuitton

LVERS évoque la senteur symbolique et pourtant familière du soleil réchauffant la peau, qui insuffle son élan vital à la nature et donne vie aux organismes qui nous entourent. Par une prouesse alchimique olfactive, Jacques Cavallier Belletrud a transformé ces effluves abstraits en une matière tangible. Il a étudié le phénomène de la photosynthèse pour identifier les notes qui émanent de la nature sous l’effet revitalisant de la lumière : la luxuriance des feuilles baignées par les rayons, le nectar volatil de l’herbe fraîche ou encore le caractère terreux et chaud des troncs d’arbre sous la lumière feutrée de la forêt. Il a ainsi sélectionné des matières naturelles, pures et ancestrales pour composer ce nouvel opus.

Le galbanum, résine mythique de la plante Ferula peu utilisée dans les parfums contemporains, est vivifié et sublimé depuis son état sauvage et végétal. Tel un diamant brut, cette senteur séculaire est cultivée en notes vertes délicates, formant le cœur épicé du bouquet LVERS. En note de fond, l’essence de cèdre extraite à partir de bois de récupération dévoile une présence boisée intense à la senteur indéfinissable et pourtant si caractéristique de la forêt. Associée à la douceur crémeuse du bois de santal, elle apporte une nuance terreuse mais sophistiquée à la fragrance, dynamisée par la fraîcheur piquante du gingembre. La fragrance s’ouvre sur un départ fusant et fruité de bergamote introduisant le galbanum, représentation métaphorique des premières lueurs du jour. En hommage au pouvoir thérapeutique du soleil, chacun des ingrédients qui composent LVERS est ancré dans des pratiques culturelles ancestrales traditionnellement associées à la guérison. Dans la Grèce antique, le galbanum faisait partie de la pharmacopée traditionnelle, tandis que les Égyptiens utilisaient l’essence de cèdre pour préparer les embaumements et éloigner les mauvais esprits. En médecine chinoise, le bois de santal et le gingembre sont des ingrédients majeurs, reconnus pour leurs propriétés bénéfiques. Enfin, la bergamote est réputée dans de nombreuses cultures pour ses bienfaits sur le corps et l’esprit. Ces végétaux aux multiples vertus confèrent au parfum LVERS une dimension holistique : la fragrance s’érige en véritable élixir de bien-être, tel un rayon de soleil concentré dans un flacon.

LVERS dans son étui de voyage @Vuitton

Fidèle à la forme cylindrique signature de la collection Les Parfums Louis Vuitton, le flacon de LVERS se pare de la lumière naturelle du soleil. Un fini prismatique électrise l’objet de verre, tandis que le jus doré rappelant le scintillement d’une peau baignée de soleil illumine la structure de l’intérieur. La Maison propose également un étui de voyage ainsi qu’un flaconnier pouvant contenir trois flacons, deux créations exclusives habillées du Damoflage vert. Né de la rencontre entre le légendaire Damier LV et l’imprimé camouflage, ce motif original imaginé par Pharrell Williams constitue l’un des emblèmes du langage visuel du Directeur Créatif Homme.

LVERS @Vuitton

Parfum LVERS, 100 ml, 280€ . Points de vente www.louisvuitton.com

More from Frédérique de Granvilliers
Dyson Lightcycle Morph™, une lampe connectée révolutionnaire
Conçue pour sa versatilité et inspirée par la lumière naturelle, le tout...
Read More